Projet:Data

Revision as of 19:41, 29 January 2024 by Wikisysop (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
  • Musée du vitrail à Porto

    L'importance de la couleur dans le domaine de l'activité artistique perceptuelle a été largement étudiée par des scientifiques et des artistes au fil des siècles. Cependant, c'est à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle que l'étude de la couleur acquiert de nouveaux concepts et préoccupations, en relation avec le langage de la perception et la connexion avec la psychologie (Gage, 2006). John Gage nous rappelle que la numérotation des catégories de couleurs ne se réfère qu'à une petite fraction des millions de sensations/couleurs qui existent, et, dans ce sens, la plupart des individus peuvent les identifier. Les artistes voient les couleurs de manière très particulière et les présentent avec leurs propres caractéristiques (Gage, 1999). Johannes Itten écrit que la couleur est la vie, qu'un monde sans couleurs est comme un monde mort (Itten, 1961). En relation avec le matériel et l'immatériel, la couleur dans le verre possède une relation intrinsèque. La couleur varie dans l'espace et dans le temps, agissant de manière différente par rapport à d'autres matériaux (Almeida, 2011).

  • Caroline Achaintre: entretien

    Caroline Achaintre est née en 1969. Ces dernières années, son œuvre a bénéficié d’une importante visibilité : expositions personnelles à la Tate Britain en 2015, au MO.CO. à Montpellier en 2019, au CAPC-musée d’art contemporain de Bordeaux et à la fondation Giuliani de Rome en 2020, au Kunstmuseum de Ravensburg en 2021... L’artiste a également participé aux expositions collectives récentes sur la céramique (les Flammes au musée d’Art moderne de Paris en 2021 et Contre-nature au MO.CO. en 2022). Son travail se décline entre de grandes réalisations en laine tuftée, qui peuvent s’apparenter à des tapisseries, et la céramique, auxquelles se sont ajoutées des structures en vannerie. Les formes peuvent évoquer des masques primitifs, des figures inquiétantes et fantastiques. Son œuvre est donc très représentative d’une évolution de la scène contemporaine vers des travaux qui affirment leur matérialité, voire un lien avec l’artisanat.

    Romain Mathieu

  • La pratique de la main dans la tapisserie - Yole Devaux

    Yole Devaux nous parle de la pratique de l'art textile à travers son parcours de praticienne et d'enseignante dans l'atelier Tapisserie et art textile à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle nous retrace l'histoire de ce médium, en particulier à partir de son évolution dont elle est témoin avec les Biennales de Lausanne au cours des années 70. D'un côté se trouvent alors les défenseurs d'une tapisserie faite d'après un carton réalisé par un peintre, et qui vont se réunir notamment en France autour de la revue La navette. De l'autre, un groupe de créateurs réunis autour de Michel Thomas-Penette milite dans les pages de la revue Art textile pour des approches nouvelles où le textile s'affirme pleinement comme médium Yole Devaux nous parle également de sa découverte de l'oeuvre de Daniel Graffin. Dans ce moment de naissance de ce qu'on va appeler le Fiber Art, elle nuance néanmoins ces oppositions à travers l'exemple de la collaboration entre Thomas Gleb et Pierre Daquin et aborde globalement les pratiques de la tapisserie de lisse, de haute lisse et de basse lisse. Elle présente par la suite son propre travail plastique et les réalisations des étudiants de l'atelier textile. Elle défend le travail de la main dans la tapisserie, le tissage et la dentelle. Elle évoque Tim Ingold et les "makers", qui se rapprochent de son rapport au "faire" et à l'intelligence de la main.

    <figure class="embedvideo" data-service="youtube" data-iframeconfig='{"src":"//www.youtube-nocookie.com/embed/LrkUR4Dl_F4?autoplay=1"}' style="width:640px">

    </figure> Yole Devaux née en 1956 à Etterbeek, Bruxelles. Professeur titulaire du cursus « Tapisserie/Arts textiles » à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, École supérieure des Arts depuis 2001. A enseigné lors de workshops à l’Universitatea de Arta si design din Cluj-Napoca, (Roumanie), l’Université de Vilnius, Faculté des Beaux-Arts (Lithuanie) et à l’ESBA (Angers). Responsable des relations internationales de l’ARBA-ESA de 1997 à 2009. Membre du Conseil culturel de TAMAT Centre de la Tapisserie, des arts muraux et des arts textiles de la Communauté française de Belgique à Tournai. De 2009 à 2017. Membre du Conseil de Développement de la Cité internationale de la Tapisserie et de l’art tissé à Aubusson. Expositions en Belgique, France, Espagne, Pays-Bas, Roumanie, Lithuanie, Lettonie, Japon, Maroc.

  • Pattern, Decoration and Crafts

    A partir de l'actualité des expositions, Romain Mathieu analyse à l'intérêt renouvelé pour le mouvement Pattern and Decoration[1] qui entre en écho avec des pratiques contemporaines revendiquant de manière plus ou moins directe une dimension artisanale.

    Cette conférence prononcée fin 2018 se concentre en particulier sur les expositions Pattern, Decoration & crime au MAMCO de Genève et sur l'édition 2017 de la Biennale de Venise dont les oeuvres réunies à l'Arsenal formaient un important révélateur d'un déplacement du regard vers des démarches qui convoquent des techniques et des matériaux en lien avec l'artisanat. Parmi les artistes exposés au MAMCO, Romain Mathieu aborde les oeuvres de Robert Zakanitch, Myriam Schapiro, Tina Girouard, Brad Davis, Jennifer Cecere et de Betty Woodman mais aussi Lynda Benglis, Marc Camille Chaimovicz et Claude Viallat. Dans la Biennale, il se concentre plus spécifiquement sur les oeuvres textiles de Sheila Hicks, les tissages de Cinthia Gutiérriez et de Teresa Lanceta, les sculptures en céramique de Yee Sookyung, les réalisations en verre faites sur l'île de Murano de Leonor Antunes, les assemblages de Rina Banerjee et les céramiques de Michele Ciacciofera

  • Utopies politiques - Daria Ayvazova

    Daria Ayvazova est étudiante-chercheuse au Cycle Design Recherche de l’Esadse et doctorante à l’Université Jean Monnet (Laboratoire Cierec). Elle est diplômée de l’Esadse en Design d’objet. Sa recherche interroge la responsabilité et l’engagement des designers, et la façon dont leur pratique s’adapte aux défis sociétaux. Elle est actuellement attachée d’enseignement et de recherche à l’Université de Strasbourg.

  • Fausto Melotti et Lucio Fontana, les expériences en céramique en Italie - Valérie Da Costa

    Valérie Da Costa nous emmène à la découverte de la céramique en Italie, à travers le parcours artistique de Fausto Melotti et Lucio Fontana. Cette présentation nous fait découvrir de manière plus approfondie le travail de Lucio Fontana, en analysant comment il a repensé le rapport entre la sculpture et la peinture à travers le concept spatial.

  • Art, artisanat et industrie - Christophe Bardin

    Christophe Bardin nous explique comment la pensée de l'art décoratif a évolué de l'artisanat à l'industrie. Il explore l'histoire depuis le Moyen Âge jusqu'à nos jours afin de comprendre la position de l'art dans les manufactures. Il fait référence à des écrits de Patrick Verley, de Karl Marx, de Jean Lahore, de William Morris, de John Ruskin et de Marius Vachon. Comment cette pensé évolue, en passant par la France et l'Angleterre, il s'appuie sur les pensées du 19e siècle, comme celle d'Eugène Grasset qui s'oppose à l'industrie quand Leon le compte de Laborde signale qu'il faut accepter le progrès technique. Il poursuit avec pour exemple l'évolution des verreries et du travail du verre qui nous donne une lecture plus large, en incluant l'évolution de la place des objets dans nos quotidiens. Les procédés de fabrication évoluent tout comme les manufactures. D'une personne au Moyen Age à 7 personnes au 16e et 17e siècle sur un objet, les bouleversements politiques de productions ont été considérables. Les objectifs des productions entre une verrerie comme Baccara et Emile Gallé ne sont pas les mêmes, et ne peuvent pas être maintenus dans le temps de la même manière.

  • Art et artisanat dans les pratiques du textile, depuis Arts and Crafts à nos jours - Valérie Bacart

    Valérie Bacart pose la question des catégories art et artisanat à travers l'usage des textiles depuis le mouvement Arts and Crafts à nos jours. Ce parcours s'appuie sur des moments importants de l'histoire de l'art, à partir des productions du Bauhaus et des années 20, des biennales de Lausanne des années soixante, soixante-dix et sur des productions contemporaines. elle présente les oeuvres de Gunta Stölzl, Annie Albers, Varvara Stepanova, Sonia Delaunay, Anton Pevzner, Jagoda Buic, Elsi Giauque, Magdalena Abakanowicz, Sheila Hickx, Louise Bourgeois, Alighiero & Boetti, Olga De Amaral, Josep Grau Garriga, Annette Messager, Lin Tianmiao et Chiharu Shiota. L'esprit du textile, comme le signifie Valérie Bacard, s'affranchit de la matérialité au cours de cette histoire, pour se confronter aux vides et aux pleins, aux lignes de force de l'architecture.

  • Table ronde sur le verre : artiste, artisan, designer et lieux de collaborations - Marie Ducaté - Christian Ghion - Isabelle Reiher

    Cette table ronde est un aperçu du travail artistique du verre en France aujourd'hui. Isabelle Reiher nous présente le Cirva de Marseille (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques). Christian Ghion qui est designer et qui a travaillé notamment avec les verreries Daum et les maitres verriers de Murano nous parle de sa collaboration avec des artisans dans la réalisation de ses pièces. De même, Marie Ducaté, artiste, présente son travail et son approche du verre.

  • Le renouveau des arts de l'objet et du textile - Annie Claustres

    Annie Claustres présente la culture matérielle. Elle présente son rapport actuel à l'art, à l'artisanat et au design à travers différentes dimensions d'analyse telles que l'anthropologie et l'histoire de l'art.

  • Le renouveau de la céramique dans l'art contemporain - Céline Cadaureille

    On observe un regain d'intérêt pour la céramique, avec notamment le retour en force du travail manuel dans l'art contemporain. Céline Cadaureille établit un bilan historique avant de nous présenter le travail et la renaissance des pratiques de la céramique.

  • Utopies politiques - Alexandre Costanzo
  1. Anne Swartz, Pattern and Decoration – An ideal vision, 1975-1985, Hudson River Museum, Yonkers, 2008.